[Divers] Contact avec MemUp!

Après avoir constaté les mêmes bugs sur trois disques multimédias de la même série chez MemUp!, et après avoir récupéré le disque dur d’un quatrième parce que l’interface ne fonctionnait plus (pas de démarrage du logiciel interne), je me suis donc dit que j’allais prendre contact avec le service technique.

Les problèmes cités ici concernent le MediaDisk LX Series en NTFS. Premièrement, il y a un défaut dans l’indexation des fichiers, soi disant parce que le disque a été formaté dans un système de fichiers différents.

Deuxièmement, il y a un souci avec la pause : laissez là activée trop longtemps et au retour, vous aurez la mauvaise surprise de voir votre disque multimédia planter. Plutôt gênant !

Troisièmement, l’interface est caduque et n’affichera jamais tous les fichiers d’un seul coup puisqu’il faudra descendre pour voir la suite ; dans ce cas, il vaut mieux ne pas trop remplir les répertoires. On défile jusqu’à recommencer l’alphabet mais pour des fichiers qui n’avaient pas encore été affichés à l’écran.

Petite remarque supplémentaire mais qui n’est pas vraiment importante : la faute d’orthographe flagrante au démarrage : “initiazing“, au lieu de “initializing“.

Seuls les deux premiers bugs et la faute d’orthographe ont été signalés.

Madame, Monsieur,

Suite aux divers bugs présents sur cette série de disques, je me demandais pourquoi aucune de vos équipes n’avait travaillé sur le développement d’un firmware réglant les problèmes. En effet, on peut compter au minimum deux problèmes réccurrents, qui sont la disparition de fichiers sur système NTFS (mauvaise indexation) et plantage du disque si la pause est trop longue. Saviez-vous qu’il y a aussi une faute d’orthographe lors de initialisation du disque ? Je ne comprends pas pourquoi vous ne tentez pas d’améliorer vos produits les plus instables par de simples mises à jour qui régleraient beaucoup de choses à mon sens.

La réponse est hasardeuse :

Bonjour,

Le MediaDisk LX series ne fonctionne qu’en FAT32 uniquement. Au besoin utiliser le logiciel HP sur ce lien : http://www.commentcamarche.net/telecharger/telecharger-3673527-hp-usb-disk-storage-format-tool . Il sert à formater l’espace de stockage du lecteur. Choisir FAT32 non rapide.

Quelle est la faute que nous puissions la signaler ?

Il n’y a pas de mise à jour car le chipset (processeur) de ce modèle est conçu pour lire les vidéos de type DIVX de 700Mo et les extractions de DVD Vidéos principalement. Ce qu’il fait très bien d’une manière très silencieuse car démunie de ventilateur.

Visiblement, on ne parle pas de la même chose. On se retrouve à se poser différentes questions, qui rendent vraiment ridicule l’e-mail reçu:

  • Pourquoi fournir des disques durs formatés en NTFS et venir sortir qu’ils ne fonctionnent qu’en FAT32 ? En fait, la vérité est que leur micrologiciel est sans doute mal fichu et qu’ils ne veulent pas “perdre de temps” à le mettre à jour. Drôle de politique…
  • Un disque dur peut très bien être formaté en FAT32 par l’utilitaire de formatage sous Windows. Les techniciens ne le savent donc pas encore ?
  • Pourquoi redemander quels sont les problèmes ? Quand on relit le mail envoyé, la question “quelle est la faute que nous puissions la signaler ?” ne devrait même pas être posée.
  • Pourquoi parler de la mise à jour de la puce de décodage alors qu’il est question ici de mettre à jour le micrologiciel qui exploite le disque dur, la puce de décodage et tout le reste ?

Après avoir à nouveau signalé les bugs, voici la nouvelle réponse du support technique, qui prétend à une saturation en NTFS et qui insiste pour le formater en FAT32. Lorsque le disque contient plus de 500 Go de données, il est fastidieux de devoir tout déplacer, formater puis de devoir tout recopier à nouveau, surtout qu’il n’est pas une flèche dans les transferts.

La réponse finale est sans équivoque : MemUp! ne veut plus prêter attention à ses disques d’ancienne génération et n’a jamais voulu le faire. Bien que ce soit une marque qui ne propose que du bas de gamme à un prix plutôt démocratique, on aurait souhaité avoir un support plus sérieux et il est clair que cela n’incite plus vraiment à se diriger vers leurs produits.