Étiquette : Ubisoft

[Jeux vidéo] Now playing… #4

[Jeux vidéo] Now playing… #4

Mieux vaut tard que jamais : dans ce Now Playing, je vais vous parler du jeu Far Cry 6, sorti en octobre 2021.

Now playing: Far Cry 6

Il s’agit donc du 6ème opus d’une série qui fêtera très bientôt ses 18 ans, le premier étant sorti en mars 2004. Il s’agit d’un FPS – First Person Shooting – ou en français un jeu de tir à la première personne.

L’histoire se déroule sur l’île (fictive) de Yara, qui aurait été inspirée de Cuba. Vous incarnerez Dani Rojas, qui peut être une femme ou un homme selon votre choix. Une fois n’est pas coutume, vous devrez affronter le dirigeant de ce petit bijou paradisiaque. Il s’agit d’Anton Castillo, interprété par Giancarlo Esposito. Il est accompagné de son fils, Diego. L’acteur derrière celui-ci est Anthony Gonzalez. Il a notamment prêté sa voix à Coco, dans le film d’animation du même nom.

On prend les mêmes…

Le jeu reprend les mécanismes (absolument fonctionnels) des derniers épisodes. Comme dans tout bon épisode de Far Cry qui se respecte, il est recommandé de jouer la carte de la discrétion, même si on peut s’autoriser à foncer dans le tas. Le jeu vous rappellera assez régulièrement qu’il peut être punitif. Surtout si vous êtes recherché et qu’à la fois les hélicoptères et les chars s’en mêlent.

On appréciera le fait de pouvoir modifier rapidement les armes ainsi que l’équipement vestimentaire pour varier les approches. Et le plus beau dans tout ça, c’est que l’équipement peut être modifié à tout moment. Pas de chichis, il ne faut pas retourner à un point B ou à son cheval pour récupérer les différents fusils. Exit le réalisme : on est là pour tout faire sauter et rendre la liberté au peuple de Yara. Vous retrouverez d’ailleurs quelques armes originales, mais je n’en dis pas plus.

Trop grand? Peut-être, mais…

Ce qui pourrait en dissuader plus d’un, c’est la taille de la carte. Elle est énorme ! J’ai eu assez difficile à prendre du plaisir à l’exploration dans Assassin’s Creed Valhalla, alors qu’auparavant j’étais du genre à aller chercher le moindre trésor sur la carte. Or dans Far Cry 6, je ne sais pas spécialement l’expliquer, mais j’y prends goût. Surtout que contrairement aux camps qu’on nettoie avec Eivor, ici on a toujours un sentiment d’avoir réalisé quelque chose (sûrement grâce à l’animation que l’on retrouve aussi en fin de mission).

Est-ce que je conseille ce jeu? Oui. Far Cry 6 est nerveux, décalé et fun. Il ne réinvente rien mais ce qu’il propose est une réussite. On appréciera bien sûr les quelques easter eggs propres à l’éditeur. Du point de vue graphique il est aussi très beau et contrairement à d’autres jeux Ubisoft, il est stable. Qu’est-ce que je n’ai pas râlé avec les plantages à répétition de Watch Dogs: Legion ou AC:Valhalla. Cela peut rapidement gâcher l’expérience de jeu.

A lire également…

[Jeux vidéo] Now playing… #3

Même si j’ai globalement moins de temps à consacrer aux jeux vidéo en ce moment, je m’y intéresse toujours autant. Deux titres ont rejoint ma collection récemment : Borderlands 3 et Command & Conquer: Remastered Collection. Ils viennent s’ajouter aux extensions de Assassin’s Creed Odyssey qu’il me reste à terminer. Y a du boulot ! […]

0 commentaire

Sources

Images officielles provenant du Fan Kit Ubisoft.

[Jeux vidéo] Now playing… #2

[Jeux vidéo] Now playing… #2

Vous jouez à la console ou sur PC ? Parce que moi oui, et même si je n’y consacre pas ma vie entière, c’est tout de même l’un de mes principaux hobbies. Alors si vous cherchez de l’inspiration vous êtes tombés au bon endroit. Un petit conseil… attachez vos ceintures, ça pourrait vous être utile pour la suite !

Après la réédition des trois premiers titres de Crash Bandicoot, le marsupial fait son retour avec son kart. Le jeu est actuellement disponible sur Nintendo Switch, PS4 et Xbox One. Rappelez-vous le bon vieux temps où vous jetiez missiles, bombes et fioles sur vos adversaires pour gagner la course. Et ce fameux Nitros Oxide qui explosait tous les records du Contre-la-montre… Et bien, tout est là et c’est tant mieux. Le jeu remis au goût du jour, propose du challenge et trois modes de difficulté de l’IA pour permettre à tout public de le prendre en main.

Il n’empêche qu’il faudra s’entrainer à maitriser la poussée turbo pour gagner l’ensemble des épreuves, notamment pour débloquer N.Tropy. Visuellement parlant, le jeu est coloré, vivant, les graphismes plutôt soignés même si on regrette l’absence des 60 images par seconde, vraiment un plus dans un jeu où la vitesse est présente… et surtout que l’ensemble des consoles actuelles le permettraient très facilement. On apprécie évidemment les suppléments tels que le Grand Prix ou le multijoueur (même si le mode en ligne a eu quelques débuts difficiles). Beenox cherche à s’assurer que les joueurs ne s’ennuieront pas trop vite ! Et selon moi le pari est plutôt réussi. Les nostalgiques aimeront !

S’il y a bien un jeu qu’il n’est plus trop nécessaire de présenter, c’est bien Assassin’s Creed. Dans ce nouvel opus, nommé « Odyssey« , vous explorerez la Grèce antique. Vous choisissez votre héro, homme ou femme, et partez donc à l’aventure pour faire tomber les plus grands mercenaires mais aussi les adeptes du Culte de Kosmos. Il vous faudra affronter toutes sortes de dangers, que ce soit sur la terre ou en mer, puisque les navires font leur grand retour.

On pourrait reprocher énormément de choses à Ubisoft par rapport aux précédents opus, mais le travail réalisé sur ce dernier épisode est plutôt incroyable. Le jeu ne manque pas de contenu, et les zones à explorer sont nombreuses. Le système d’évolution du personnage est plutôt bien pensé et permet au joueur d’adapter son style de combat en diversifiant les aptitudes. Tir de 3 flèches, percée de bouclier, les attaques peuvent être variées que ce soit au corps-à-corps ou à distance. Il faudra également penser à bien faire évoluer son armure. Différents sets peuvent être trouvés et ceux-ci apportent des bonus supplémentaires lorsqu’ils sont complets et/ou utilisés avec certaines aptitudes.

Bref, ce n’est pas le fun qui manque et les accros de l’exploration n’hésiteront pas à visiter tous les points d’intérêt, ne serait-ce que pour découvrir les différentes régions « redessinées » par le studio. Ce qui est sûr, c’est que l’on s’y croirait…