Étiquette : Intel

Vincent Lecomte
[Jeux vidéo] Epic déploie un correctif pour le bug d’utilisation élevée du CPU

[Jeux vidéo] Epic déploie un correctif pour le bug d’utilisation élevée du CPU

Avec la mise à jour 11.0.2, Epic déploie un correctif pour le bug d’utilisation élevée du CPU de son magasin applicatif. C’est Hot Hardware qui signalait le problème le jour de Noël. En effet l’application Epic Games Store présentait une utilisation anormale du CPU même lorsque aucune tâche n’était en cours.

Le site qui remonte l’information a été en mesure de reproduire le problème. Lors de leurs tests, la température de leur processeur – bien refroidi – a grimpé jusqu’à 53°C avec une utilisation d’environ 2%, celle-ci étant répartie sur les 16 cœurs.

epic correctif bug cpu

Le bug semblait toucher principalement les modèles récents de processeurs AMD tels que le Ryzen 7 5800X. Cependant quelques propriétaires de CPU de la marque concurrente ont confirmé avoir le souci sur leur machine.

Hier, via son compte Twitter, le développeur Sergiy Galyonkin annonçait la disponibilité d’un correctif. Toutefois il précise que d’autres mises à jour seront nécessaires. Selon lui la nouvelle version devrait significativement améliorer la situation.

Malheureusement aucune explication n’a encore été donnée concernant les données envoyées. Le site Hot Hardware – encore lui – a souligné que l’application envoie près de 514 Ko de données en une heure, sur différents serveurs.

C’est 14x plus que ce que transmettent en arrière-plan les applications Steam et Nvidia GeForce Experience, sur un même intervalle de temps. Il faudra éclaircir la situation afin de déterminer pourquoi la plate-forme, habituée à distribuer gratuitement des jeux (comme ce fut le cas pour GTA V), récupère une si grande quantité de données.

Sources

[Système] Microcode Intel pour Windows 10 1803

[Système] Microcode Intel pour Windows 10 1803

Jusqu’à présent Microsoft ne proposait pas les mises à jour nécessaires pour le microcode des processeurs Intel pour Windows 10 April Update (version 1803), laissant ainsi la faille Spectre à nouveau ouverte. C’est désormais réglé puisque le catalogue Microsoft Update reprend une nouvelle mise à jour, la KB4100347. Comme cela a déjà été expliqué dans un article sur ce blog, vous pouvez utiliser l’outil GRC InSpectre pour connaitre le CPUID de votre processeur.

Repérez ensuite la bonne version du patch à télécharger et l’architecture correspondant à celle de votre OS. Il vous sera demandé de redémarrer après l’installation. Vérifiez ensuite avec le petit outil si la protection est bien active.

Si la mise à jour ne s’applique pas à votre processeur, vérifiez si le constructeur de votre carte mère ne propose pas un nouveau BIOS. Dernièrement Asus – comme d’autres marques – a sorti des versions bêta pour certains modèles tels que les Maximus VII, et les retours sont plutôt positifs.

[Windows 10] Firmware Intel contre Spectre

[Windows 10] Firmware Intel contre Spectre

Depuis le début du mois de mars Intel collabore avec Microsoft pour délivrer aux utilisateurs de Windows 10 (version 1709) les mises à jour du firmware de ses processeurs qui sont touchés par la fameuse faille Spectre. Déployée au démarrage du système, cela permet aux possesseurs de plus anciennes machines de se protéger au maximum alors qu’ils ne bénéficient pas forcément d’un BIOS mis à jour.

Il y a deux jours le patch a donc été mis à jour pour couvrir les processeurs des gammes Kaby Lake et Coffee Lake, en plus de Skylake. Il s’agit de la mise à jour KB4090007. Le tableau présent sur cette page liste les versions existantes de cette mise à jour, et précise quels sont les CPU concernés à chaque fois. La colonne CPUID vous permettra d’identifier si le votre peut recevoir le correctif.

Téléchargez l’outil InSpectre créé par Gibson Research Corporation, sur la page ici. Ce petit logiciel, ne nécessitant aucune installation, vous indique si votre ordinateur est protégé contre Spectre et Meltdown. Il vous permet également de désactiver les protections pour chacune, si vous rencontrez des problèmes de performances. Et nouveauté de la dernière version : elle indique le CPUID, soit le code qui identifie votre processeur, et qui doit correspondre à un élément dans le tableau sur la page Microsoft du correctif.

Localisez la bonne version du correctif lié au CPUID du processeur, puis rendez-vous sur le catalogue Microsoft Update pour récupérer le patch. Une fois téléchargé, exécutez-le. L’installation ne prend que quelques secondes et vous invite à redémarrer une fois terminée.

Au redémarrage, il faudra exécuter l’outil InSpectre en mode administrateur, et activer la protection pour Spectre.A noter que pour les anciennes versions de Windows, des patches logiciels sont déployés mais ne protègent pas complètement des attaques. Certains bidouilleurs passent alors par des solutions alternatives en moddant le BIOS pour injecter le firmware quand le constructeur de la carte mère ne fournit plus de support logiciel.

Pendant ce temps, Intel améliore le design de ses puces afin d’y intégrer une protection matérielle, et continuerait de mettre en production les firmwares pour les plus anciennes gammes, d’après le bout de document ci-dessus. Espérons que Microsoft continue à les déployer via Microsoft Update…