Étiquette : Android

Vincent Lecomte
[Dossier] Limiter la publicité affichée dans les applications Xiaomi

[Dossier] Limiter la publicité affichée dans les applications Xiaomi

Depuis septembre 2018, Xiaomi passe par de la publicité intégrée aux applications de sa surcouche MIUI. En essayant de vendre ses produits au plus près du coût de fabrication, elle met également à disposition son propre magasin d’applications mais aussi d’autres services afin de générer des marges. Et les annonces publicitaires en font malheureusement partie.

Ce dossier a pour but de vous aider à limiter la publicité affichée dans les applications proposées par Xiaomi. Cependant, cela ne désactivera pas les annonces à 100% mais permettra de vous en débarrasser d’un certain nombre.

Limiter la publicité affichée sous MIUI 12

Il existe un service pour lequel on peut révoquer les autorisations accordées. Il s’agit du service msa, signifiant MIUI System Ads.

  • Rendez-vous dans les Paramètres, ensuite choisissez Mots de passe & Sécurité.
  • Choisissez alors l’option Autorisation & révocation.
  • Dans la liste affichée, localisez msa puis basculez le paramètre vers Off.
  • Confirmez la révocation lorsque le popup s’affiche.

limiter publicité Xiaomi

Pour une raison inconnue il est possible que l’opération échoue. Réessayez directement de désactiver le service si une erreur se produit.

Désactiver les publicités personnalisées

Afin de limiter l’affichage de publicités personnalisées sur base d’informations à votre sujet, il existe aussi une option à désactiver dans les paramètres.

  • Rendez-vous à nouveau dans la catégorie Mots de passe & Sécurité.
  • Choisissez cette fois l’option Confidentialité.
  • De nouvelles options s’affichent : défilez jusqu’à l’élément Services publicitaires.
  • Désactivez ensuite les Recommandations de publicités personnalisées.

limiter publicité Xiaomi

En bonus, si vous souhaitez limiter l’envoi de données vous concernant, vous pouvez désactiver le programme d’expérience utilisateur et l’envoi des données de diagnostic qui sont transmises quand un problème se produit (crash d’application par exemple).

Désactiver les notifications

Pour certaines applications, vous pouvez en désactiver les notifications.

  • Rendez-vous dans les Paramètres puis dans Notifications & Centre de contrôle.
  • Choisissez ensuite Notifications d’applications.
  • Désactivez les notifications pour les applications telles que Musique, Mi Vidéo, Gestionnaire de fichiers. Si des notifications gênantes s’affichent pour d’autres applications dans la liste, n’hésitez pas à répéter l’opération pour celles-ci.

Désactiver les recommandations

Des recommandations sous forme de publicité peuvent apparaitre dans les applications. La première concernée est l’utilitaire Sécurité.

  • Ouvrez l’application, ensuite allez dans les paramètres de celle-ci.
  • Dans la première liste d’options proposée, défilez jusqu’en bas puis basculez l’interrupteur Recevoir des recommandations sur Off.
  • Sous le libellé Paramètres des fonctions, entrez dans chacune des sous-catégories. Vous trouverez le même interrupteur à basculer sur Off.

Rendez-vous ensuite dans l’application Thèmes.

  • Appuyez sur l’icône de votre profil, en bas à droite.
  • Dans la liste choisissez l’option Paramètres.
  • Basculez l’interrupteur Recommandations personnalisées sur Off.

Ce type de manipulation devra être répété, par exemple dans le gestionnaire de fichiers, Mi Vidéo ou le navigateur Mi, en fonction de leur version.

Ces opérations supplémentaires devraient donc limiter fortement la publicité affichée dans les applications fournies par Xiaomi.

Et sur les anciennes versions de MIUI?

Sur des versions plus anciennes de la surcouche, certains paramètres ne sont peut-être pas dans l’une des catégories mentionnées dans ce dossier. Par exemple, l’option Autorisation & révocation peut se retrouver dans la catégorie Paramètres supplémentaires de la gestion des paramètres de votre smartphone.

Il faudra donc un peu fouiller…

Sources

[NAS] Créer un dossier partagé pour votre Nvidia Shield TV

[NAS] Créer un dossier partagé pour votre Nvidia Shield TV

Une fonctionnalité intéressante proposée par le boitier multimédia est le fait de pouvoir monter des emplacements réseau. Votre Shield pourra ainsi aller lire et récupérer des fichiers sur ceux-ci. Dans ce tutoriel nous allons voir comment créer un dossier partagé sur votre NAS pour votre Nvidia Shield TV, comment l’ajouter sur celle-ci et en parcourir le contenu.

Pour les exemples repris dans ce dossier je dispose d’un NAS Synology DS920+ sous DSM 6.2.3 update 3. Ma Shield TV 2019 format « Tube » possède le dernier firmware, à savoir la version 8.2.2.

Créer un utilisateur sur le NAS

Au préalable il vous faudra créer un utilisateur sur votre NAS. Ouvrez un navigateur et accédez à DSM. Lancez ensuite le panneau de configuration puis choisissez la catégorie Utilisateur. Cliquez sur le bouton Créer. Donnez un nom – par exemple « shield » – et définissez un mot de passe.

utilisateur nvidia shield tv

Sur les écrans suivants :

  • Indiquez l’appartenance au groupe : choisissez users.
  • Déterminez les accès aux dossiers partagés existants. Par défaut aucun accès ne sera appliqué.
  • Déterminez le quota autorisé par dossier. Dans notre cas cela n’a pas d’intérêt car la Shield ne pourra pas écrire sur l’emplacement monté.
  • Attribuez les permissions liées à l’utilisation des applications. Comme il s’agit d’un utilisateur pour votre boitier multimédia, il n’y a pas d’intérêt à donner les accès à DSM voire au FTP. Vous pouvez donc refuser pour l’ensemble des applications proposées.
  • Lorsque le résumé s’affiche, vérifiez l’ensemble des informations et si cela vous semble bon, confirmez le processus de création.

Créer un dossier partagé

Toujours sur votre NAS vous devez maintenant créer un dossier partagé.

Depuis le panneau de configuration vous devez cette fois vous rendre dans Dossier partagé sur la gauche. Ensuite cliquez sur le bouton Créer. Donnez un nom à votre dossier (par exemple « Shield ») et confirmez avec les paramètres par défaut.

dossier nvidia shield tv

Il est important de ne pas cocher la case « Cacher ce dossier partagé dans Mes emplacements réseaux ». En effet le dossier sera alors invisible et la connexion échouera.

Une fois le dossier créé nous allons lui attribuer les permissions d’accès. Sélectionnez le dossier fraichement créé puis cliquez sur le bouton Modifier puis sur l’onglet Permissions. Dans cet onglet vous pouvez définir les accès pour des utilisateurs mais aussi pour des groupes. Choisissez les personnes qui pourront déposer du contenu dans ce dossier. Choisissez la lecture seule pour l’utilisateur « shield » créé ci-dessus.

Confirmez par OK et passez à l’étape suivante.

Vérifier la configuration de SMB

Afin d’éviter tout problème de connexion, il est recommande de vérifier votre configuration de SMB sur votre NAS. Cela se fait toujours depuis le panneau de configuration. Rendez-vous dans la catégorie Services de fichiers. Dans un précédent article c’était ici même que nous activions le protocole NFS pour Kodi.

Pour SMB, nous avons tout laissé par défaut (groupe de travail = WORKGROUP, accès autorisé aux versions précédentes). Vous pouvez également vérifier les Paramètres avancés.

Pour une utilisation basique toutes les options de cette fenêtre doivent rester décochées. Nous avons défini la version SMB3 comme protocole maximum et SMB2 en tant que protocole minimum. Le mode de chiffrement du transport reste sur la valeur Automatique.

Une fois que tout ceci est vérifié, cliquez sur le bouton Appliquer (sauf si rien n’a été modifié).

Monter le stockage sur votre Shield

Sur votre Nvidia Shield, accédez aux paramètres via la roue crantée en haut à droite de l’écran d’accueil. Cela ouvre les paramètres en superposition.

Ensuite effectuez les opérations suivantes :

  • Accédez aux Préférences relatives à l’appareil.
  • Ouvrez la catégorie Stockage.
  • Choisissez l’option Monter un stockage réseau.
  • Si tout s’est bien passé votre NAS devrait être repris dans la liste.
    • Si c’est le cas choisissez le NAS puis « Se connecter en tant qu’utilisateur inscrit« . Saisissez le nom d’utilisateur et le mot de passe.
    • Si ce n’est pas le cas, utilisez l’option « Ajouter manuellement un stockage réseau »
      • Saisissez à la première étape, le chemin du dossier (ex : \\mon-nas\Shield)
      • La seconde étape vous demande le groupe de travail : WORKGROUP (voir la configuration de SMB sur votre NAS)
      • Choisissez ensuite de vous connecter en tant qu’utilisateur inscrit. Saisissez le nom d’utilisateur et le mot de passe.
  • Si l’une des étapes ci-dessus a fonctionné, le stockage réseau devrait apparaitre dans la liste avec la mention « Connecté« . Si ce n’est pas le cas, revérifiez si toutes les étapes de ce tutoriel ont été suivies à la lettre.

Voilà, maintenant que vous possédez toutes les informations nécessaires pour créer un dossier partagé pour votre Nvidia Shield TV, il faut maintenant installer une application pour en explorer le contenu. Pour ma part j’ai choisi X-plore. Elle est disponible sur le Play Store. Elle permet également d’accéder à un service de cloud tel que OneDrive.

[SE] Android Auto et Apple Carplay bientôt disponibles pour les modèles Toyota de 2019

[SE] Android Auto et Apple Carplay bientôt disponibles pour les modèles Toyota de 2019

Bonne nouvelle: Android Auto et Apple Carplay seraient bientôt disponibles pour les modèles 2019 des voitures Toyota, en Europe. En effet, il y a quelques jours le site Autoevolution expliquait que des utilisateurs avaient pu récupérer des fichiers de mise à jour sur les serveurs de la marque.

Ceux-ci permettent de réécrire l’entièreté du système MM17 pour qu’il soit à l’identique à celui des unités MM19…

android auto toyota 2019

Il va de soi qu’il faut rester prudent quant à l’installation de ces fichiers. Bien qu’une grande majorité des utilisateurs ait réussi à appliquer cette mise à jour, d’autres ont été dans l’obligation de passer par la case réparation. Les prix semblent avoisiner les 850 € dans le cas du remplacement d’une unité défectueuse.

La mise à jour est assez longue à réaliser. Plusieurs clés USB sont nécessaires pour procéder à celle-ci dans les meilleures conditions. En effet, trois étapes sont nécessaires pour parvenir à l’activation du « rétrofit » et la dernière est la plus longue. Au total il faudrait compter deux bonnes heures pour y parvenir.

Des liens rapidement retirés

Sur le forum Caradisiac, géré par le groupe La Centrale, la procédure d’installation a été dévoilée et les liens aussi. Cependant, le service juridique de Toyota est rentré en contact avec le groupe afin d’éclaircir la situation et bien entendu, de faire supprimer les liens. Sur le sujet partagé ci-dessus on peut lire en page 5:

NOTE A L’ATTENTION DES UTILISATEURS DU FORUM

  • La publication, la redirection ou l’utilisation non autorisée d’éléments couverts par des droits de propriété intellectuelle dont le Groupe Toyota est titulaire est illégale. Le Groupe Toyota se réserve la liberté d’engager toute action ou démarche, y compris judiciaire, de nature à faire cesser ce type d’agissement et à le rétablir dans ses droits.
  • L’installation de ce type de mise à jour requiert que la procédure spécifiquement définie par les services techniques du Groupe Toyota à cet égard soit scrupuleusement respectée et réalisée par des techniciens spécifiquement formés et équipés. La non-observation de ces prescriptions peut entraîner des dysfonctionnements et, dans certaines situations, directement affecter la sécurité de votre véhicule.
  • Le Groupe Toyota ne saurait en aucune façon que ce soit garantir ni confirmer que le code source publié sur ce Forum (ou tout autre site) ne contient pas de virus et/ou est exempt de défaut(s) susceptible(s) d’affecter la sécurité de votre véhicule.
  • Nous vous informons que toute installation inappropriée entraîne le blocage de l’unité multimédia en l’endommageant de manière irréversible. En pareille situation, l’unité toute entière devra alors être remplacée et ce à vos frais et charges exclusifs.

On comprend en effet mieux cette intervention.

Évidemment en rusant un peu, vous pourrez vous procurer les fichiers… à vos risques et périls !

Y a-t-il une date de sortie connue?

De mon côté j’ai demandé à mon concessionnaire ce qu’il en était en Belgique. Comme un peu partout ailleurs il n’y a rien de définitif avant fin septembre voire octobre. La bonne nouvelle est que le fameux « rétrofit » dont on parle depuis quelques mois semble sur le point d’être finalisé. Il faudra s’armer de patience.

Le prix de la future mise à jour n’est pas connu (s’il y en a un).


Édition du 16/10/2020

Il est utile de préciser que seules les Corolla et RAV4 sont visées par ce rétrofit. Les Camry et Prius sont exclues de ce programme de mise à niveau, sans explication de la part de Toyota. Merci à xIT pour la précision !

Le prix de la mise à jour est également connu mais diffère selon le pays. En Belgique il faudra compter 125 €.

[Android] Retrait d’applications qui volaient les identifiants Facebook

[Android] Retrait d’applications qui volaient les identifiants Facebook

Le Play Store regorge d’applications pour nos smartphones. Parmi celles-ci on retrouve régulièrement des applications malveillantes. C’est suite à un rapport de la société de cybersécurité Evina que Google a procédé au retrait de 25 applications qui volaient les identifiants Facebook.

retrait applications identifiants Facebook

Afin de tromper l’utilisateur, les applications développées proposaient des services classiques comme le scan de codes QR ou la gestion de fichiers. D’autres se présentaient sous forme de jeux vidéo. Cependant chacune d’entre elles contenait un code malicieux permettant de détecter la dernière application ouverte.

Si celle-ci était Facebook alors le malware enclenchait l’ouverture d’une fausse page web permettant de subtiliser les identifiants de l’utilisateur. Lorsque l’utilisateur confirmait les données étaient envoyées à un serveur distant.

Voici la liste d’applications concernées :

  • Accurate Scanning of QR Code
  • Anime Live Wallpaper
  • Classic Card Game
  • Color Wallpapers
  • com.tqyapp.fiction
  • Composite Z
  • Contour Level Wallpaper
  • Daily Horoscope Wallpapers
  • File Manager
  • iHealth Step Counter
  • iPlayer & iWallpaper
  • Junk File Cleaning
  • Padenatef
  • Pedometer
  • Plus Weather
  • Powerful Flashlight
  • Screenshot Capture
  • Solitaire Game
  • Super (Bright) Flashlight, Super Wallpapers Flashlight
  • Synthetic Z
  • Video Maker
  • Wallpaper Level
  • Wuxia Reader

Cette liste a été transmise à Google fin mai. La firme a ensuite procédé au retrait des applications malveillantes début juin. Dès lors si vous retrouvez l’un des éléments de cette liste sur votre smartphone, désinstallez-le rapidement.

En outre la société de cybersécurité met en garde les utilisateurs en leur recommandant de toujours télécharger des applications de développeurs de confiance. La prudence est donc de mise.

De plus en volant vos identifiants, les hackers peuvent accéder à votre compte ou des sites utilisant l’API Facebook. De manière générale il est donc vivement recommandé de protéger vos comptes actuels en utilisant l’authentification à deux facteurs.

A lire également

[Sécurité] Le phishing

Vous avez déjà dû entendre parler de la technique de “hameçonnage”, traduction de l’expression anglaise “phishing”. Expression obtenue en mixant deux mots de la même langue, à savoir “fishing” (l’action de pêcher) et “phreaking” (obtention d’informations transitant sur des réseaux téléphoniques, satellites, ou même via les ondes radios). La technique consiste à usurper l’identité de […]

0 commentaire

Sources

[Android] GhostCtrl peut contrôler votre mobile

[Android] GhostCtrl peut contrôler votre mobile

GhostCtrl est un malware récent ciblant les smartphones Android. Celui-ci peut prendre le contrôle de plusieurs fonctionnalités de votre smartphone, peut récupérer l’historique de vos appels / SMS et même enregistrer le son et la vidéo. Il peut également rooter le smartphone infecté, verrouiller l’écran, réinitialiser le mot de passe de votre périphérique,…

On peut en lire davantage sur le blog de Trend Micro, qui détaille son origine, son fonctionnement et qui explique également qu’on est face à une variante de OmniRAT, un logiciel commercial multiplateforme destiné au contrôle à distance de machines sous Windows, Mac ou Linux.

On apprend enfin que GhostCtrl peut être intégré à des APK qui porteraient le nom « Pokemon Go » ou même « Whatsapp ». Faites donc bien attention à télécharger vos applications depuis des sources reconnues !

Sources

FrAndroid
TrendMicro

[Divers] Gérez votre planning de séries

[Divers] Gérez votre planning de séries

Grâce à TVShow Time il est plus facile de gérer son planning de séries et de savoir combien de temps on a passé à en regarder durant notre existence.

L’application existe notamment sur Android, on peut la récupérer ici, sur le Google Play Store. Elle existe aussi sur iOS, mais malheureusement les utilisateurs de Windows Phone sont de nouveau mis de côté. Pour créer un compte, il faut utiliser l’application et choisir de se connecter à l’aide des modules Facebook, Twitter, ou de saisir directement son adresse e-mail et un mot de passe si on ne souhaite pas utiliser les connecteurs des réseaux sociaux.

Ensuite, on peut commencer à ajouter les séries à sa liste, indiquer quels sont les épisodes vus ou à voir, et obtenir diverses statistiques, comme le temps total passé devant son écran. Vous pouvez également utiliser l’interface web plutôt sympa mais l’utilisation du tactile est plutôt recommandée.

[Android] Google Play peut désinstaller vos apps

[Android] Google Play peut désinstaller vos apps

Google Play peut désormais vous proposer de désinstaller vos applications en cas d’espace libre insuffisant. Pas forcément vitale comme fonctionnalité, elle est tout de même la bienvenue. Elle n’oblige pas l’utilisateur à se rendre dans les paramètres du téléphone pour effectuer la désinstallation, ce qui demandait tout de même plus de « clics ».

(Capture d’écran : Android Police)

On apprend également que l’utilitaire de nettoyage existait déjà dans la version 5.9 mais que celui-ci n’était tout simplement pas actif. Il faut croire que la communauté a réussi à faire en sorte que ce soit le cas…

Sources

Les Numériques
Android Police

[Android] Le LG G2 se met à jour

[Android] Le LG G2 se met à jour

Après plus d’un an sous Android Kitkat 4.4.2, le LG G2 se met enfin à jour vers Android Lollipop 5.0.2 (depuis début mai en fait…). La marque coréenne, longtemps critiquée pour le manque de suivi logiciel, a fait de nombreux efforts pour assurer que la plupart des modèles phares bénéficie des dernières nouveautés en terme de fonctionnalités. Pour profiter du nouveau système il suffit tout simplement de télécharger de logiciel LG Mobile Support Tool, de brancher l’appareil à l’ordinateur à l’aide du câble USB, et le reste se fera (presque) automatiquement. Attention, le fichier à télécharger – ROM D80230b-EUR-XX – est plutôt conséquent puisqu’il pèse près d’ 1,6 Go. Mais bon, ce n’est pas vraiment un problème sur nos connexions actuelles.

Une fois installé et démarré, on constate directement la différence, surtout au niveau de l’interface. Tout d’abord on remarquera que les icônes ont subi un sacré lifting (Paramètres, Téléphone, Internet, Messagerie). Les boutons de la barre de navigation tactile ont également été modifiés : on retrouve désormais par défaut un triangle, un cercle, et un carré.

Le premier permet de revenir en arrière, en général à l’application précédente. Le cercle, lui, permet de revenir à l’accueil. Un appui long sur ce dernier permet de lancer la recherche Google. Enfin, si vous appuyez sur le carré, vous obtiendrez la liste des activités récentes, en tâche de fond. Vous pouvez décider de les fermer une à une ou toutes d’un coup. Un appui prolongé sur ce fameux carré permettra d’afficher le menu contextuel de l’application active, ou de l’écran d’accueil.

Depuis les paramètres il est possible de configurer les touches tactiles affichées en bas de l’écran. Celles-ci peuvent également être réorganisées. Dans les images ci-dessus, nous avons rajouté à la barre le bouton qui permet d’afficher ou de faire disparaitre les notifications à l’écran. Notez qu’il est toujours possible de faire apparaitre celle-ci en glissant le doigt depuis le haut de l’écran.

D’ailleurs, en parlant de ça, vous constaterez que le centre de notifications a bien changé lui aussi. Le bouton de luminosité permet de basculer entre plusieurs modes prédéfinis, mais vous pouvez régler vous-même l’intensité ou basculer en mode automatique. Les notifications s’affichent dans des encadrés blancs sous les différents contrôles, mais on ne le voit pas sur les images ci-dessus.

En explorant un peu on découvrira que les applications fournies par LG se mettent à jour. Parfois il ne s’agit que de changements cosmétiques, parfois cela va plus loin, avec par exemple Voice Mate qui peut désormais traiter les commandes vocales en français, à l’image de Siri sur l’iPhone. Malheureusement elle n’est pas aussi aboutie surtout en ce qui concerne son humour. Certaines phrases un peu drôles ne sont pas comprises par le téléphone.

Enfin, c’est déjà bien qu’on puisse enfin l’utiliser en français, surtout que dicter et envoyer un SMS fonctionne plutôt bien. Quelques bugs ont quand même été constatés, comme le fait que l’application n’arrivait pas à trouver un contact dans la mémoire du téléphone alors que le nom était bien compris.

LG en profite pour supprimer ses options maison de planification pour le mode silencieux pour laisser place à la fonctionnalité « Do Not Disturb » d’Android L. Il sera possible de déterminer quand les notifications devront ne pas être signalées et même de déterminer les contacts pour lesquels cela ne s’appliquera pas.

Parmi les autres applications pré-installées, on retrouve toujours le fameux gestionnaire de tâches, bien pratique. Il permet de vider la mémoire RAM en fermant les applications et les services inutilisés. Dans les paramètres, on peut cocher la liste des services qui devront être arrêtés. Faites tout de même attention à ne pas couper tous les services des applications système car cela pourrait en faire planter d’autres.

On peut le dire la mise à jour vers Android Lollipop semble être un succès, du moins sur mon téléphone cela n’a pas posé de souci en particulier. L’interface est réactive, fluide. Alors que beaucoup d’utilisateurs se plaignent d’une durée de vie catastrophique de la batterie sous cette version, la mienne semble plutôt bien tenir le coup. Mais il ne faut pas croire son appareil « intouchable » car malgré tout, ces problèmes existent bel et bien. Il y a quand même un « hic » avec le déverrouillage. Lorsque je rallume l’écran – soit à l’aide du Knock On, soit avec le bouton à l’arrière – et que je soulève ou pose le téléphone, l’écran a tendance à s’éteindre de suite, comme si l’accélération « forçait » cette action. On peut donc supposer qu’il y a un bug avec les différents capteurs de mouvements…

Autre problème rencontré mais cette fois-ci temporaire : la rotation de l’écran peut parfois cesser de fonctionner. Dans ce cas, arrêter et relancer le téléphone est suffisant. Si cela ne fonctionne pas, certains utilisateurs conseillent d’effectuer un nettoyage du cache… Et si vraiment rien n’y fait, d’effectuer un « factory reset« . La première solution a fonctionné pour moi, heureusement.

On verra si LG compte apporter des corrections.

[Android] Installer Android 4.4 KitKat sur votre PC

[Android] Installer Android 4.4 KitKat sur votre PC

Si vous souhaitez essayer Android alors que vous ne possédez aucun smartphone, vous pouvez le tester sur votre PC équipé d’un processeur x86 (à savoir les classiques CPU Intel et AMD) voire sur une machine virtuelle telle que VirtualBox. Il s’agit d’un portage d’Android 4.4.2 (KitKat-MR1 release) réalisé par les développeurs du projet “Android-x86”. La version est basée sur le noyau Kernel 3.10.52 stable de Linux.

Elle apporte entre autres le support des modems 3G Huawei ainsi que l’accélération matérielle OpenGL ES pour les chipsets AMD Radeon et Intel. Elle intègre également la librairie “ffmpeg” pour permettre aux utilisateurs de lire davantage de fichiers multimédia (lecture de vidéos HD et Full HD dans les applications notamment).

Téléchargez le fichier image au format ISO et gravez-le sur un CD : oui, un CD ! L’image ne pèse que 343 Mo ! Petit plus : il est possible de tester Android en le lançant directement depuis le disque (Live CD). Cela permettra de savoir si votre matériel est correctement reconnu, et si toutes les fonctionnalités sont exploitables ou non…

[Android] Un SMS qui redémarre le smartphone

[Android] Un SMS qui redémarre le smartphone

Voilà un bug qui a été découvert il y a peu mais qui semble exister depuis un moment sur de nombreux smartphones Android. En effet, c’est le site Korben qui a publié l’information à la base ; ont ensuite relayé les sites comme Les Numériques. Il suffit d’envoyer un SMS à votre destinataire avec pour unique contenu le signe “=” ce qui a pour effet d’entrainer – s’il est concerné par ce problème – un soft reboot de son terminal.

Celui-ci parait alors bloqué un moment puis apparait alors le logo de redémarrage. Une fois le système réinitialisé, le code PIN n’est pas demandé à l’utilisateur et on peut de nouveau utiliser le téléphone normalement. Cette faille existe sur les Wiko Stairway, Darkfull, Sublim, Sugar, et Rainbow (*).

Malheureusement il semblerait que des terminaux d’autres marques soient également touchés par cette faille. C’est le cas de certains Alcatel (de la récente gamme One Touch notamment tels que les S’Pop (*) ou M’Pop), Acer (Liquid E2 (*),…) ou même Lenovo. A l’heure actuelle il est difficile de déterminer la cause de ce problème : est-ce dû à certains SoC Mediatek ? Est-ce un problème dans le code du système, selon sa version ? Est-ce lié à l’application qui permet de lire les SMS ?

Tout comme les sites qui ont relayé cette information, nous ne saurions vous en dire plus… Une seule chose à faire : contacter le constructeur de l’appareil si le problème se produit pour savoir si une mise à jour sera déployée.

(*) Les téléphones sont actuellement affectés par ce problème – test à l’appui. Liste complétée par les différents retours d’utilisateurs.

Sources

Korben
Les Numériques