Étiquette : Smartphones

Vincent Lecomte
[Android] Le LG G2 se met à jour

[Android] Le LG G2 se met à jour

Après plus d’un an sous Android Kitkat 4.4.2, le LG G2 se met enfin à jour vers Android Lollipop 5.0.2 (depuis début mai en fait…). La marque coréenne, longtemps critiquée pour le manque de suivi logiciel, a fait de nombreux efforts pour assurer que la plupart des modèles phares bénéficie des dernières nouveautés en terme de fonctionnalités. Pour profiter du nouveau système il suffit tout simplement de télécharger de logiciel LG Mobile Support Tool, de brancher l’appareil à l’ordinateur à l’aide du câble USB, et le reste se fera (presque) automatiquement. Attention, le fichier à télécharger – ROM D80230b-EUR-XX – est plutôt conséquent puisqu’il pèse près d’ 1,6 Go. Mais bon, ce n’est pas vraiment un problème sur nos connexions actuelles.

Une fois installé et démarré, on constate directement la différence, surtout au niveau de l’interface. Tout d’abord on remarquera que les icônes ont subi un sacré lifting (Paramètres, Téléphone, Internet, Messagerie). Les boutons de la barre de navigation tactile ont également été modifiés : on retrouve désormais par défaut un triangle, un cercle, et un carré.

Le premier permet de revenir en arrière, en général à l’application précédente. Le cercle, lui, permet de revenir à l’accueil. Un appui long sur ce dernier permet de lancer la recherche Google. Enfin, si vous appuyez sur le carré, vous obtiendrez la liste des activités récentes, en tâche de fond. Vous pouvez décider de les fermer une à une ou toutes d’un coup. Un appui prolongé sur ce fameux carré permettra d’afficher le menu contextuel de l’application active, ou de l’écran d’accueil.

Depuis les paramètres il est possible de configurer les touches tactiles affichées en bas de l’écran. Celles-ci peuvent également être réorganisées. Dans les images ci-dessus, nous avons rajouté à la barre le bouton qui permet d’afficher ou de faire disparaitre les notifications à l’écran. Notez qu’il est toujours possible de faire apparaitre celle-ci en glissant le doigt depuis le haut de l’écran.

D’ailleurs, en parlant de ça, vous constaterez que le centre de notifications a bien changé lui aussi. Le bouton de luminosité permet de basculer entre plusieurs modes prédéfinis, mais vous pouvez régler vous-même l’intensité ou basculer en mode automatique. Les notifications s’affichent dans des encadrés blancs sous les différents contrôles, mais on ne le voit pas sur les images ci-dessus.

En explorant un peu on découvrira que les applications fournies par LG se mettent à jour. Parfois il ne s’agit que de changements cosmétiques, parfois cela va plus loin, avec par exemple Voice Mate qui peut désormais traiter les commandes vocales en français, à l’image de Siri sur l’iPhone. Malheureusement elle n’est pas aussi aboutie surtout en ce qui concerne son humour. Certaines phrases un peu drôles ne sont pas comprises par le téléphone.

Enfin, c’est déjà bien qu’on puisse enfin l’utiliser en français, surtout que dicter et envoyer un SMS fonctionne plutôt bien. Quelques bugs ont quand même été constatés, comme le fait que l’application n’arrivait pas à trouver un contact dans la mémoire du téléphone alors que le nom était bien compris.

LG en profite pour supprimer ses options maison de planification pour le mode silencieux pour laisser place à la fonctionnalité “Do Not Disturb” d’Android L. Il sera possible de déterminer quand les notifications devront ne pas être signalées et même de déterminer les contacts pour lesquels cela ne s’appliquera pas.

Parmi les autres applications pré-installées, on retrouve toujours le fameux gestionnaire de tâches, bien pratique. Il permet de vider la mémoire RAM en fermant les applications et les services inutilisés. Dans les paramètres, on peut cocher la liste des services qui devront être arrêtés. Faites tout de même attention à ne pas couper tous les services des applications système car cela pourrait en faire planter d’autres.

On peut le dire la mise à jour vers Android Lollipop semble être un succès, du moins sur mon téléphone cela n’a pas posé de souci en particulier. L’interface est réactive, fluide. Alors que beaucoup d’utilisateurs se plaignent d’une durée de vie catastrophique de la batterie sous cette version, la mienne semble plutôt bien tenir le coup. Mais il ne faut pas croire son appareil “intouchable” car malgré tout, ces problèmes existent bel et bien. Il y a quand même un “hic” avec le déverrouillage. Lorsque je rallume l’écran – soit à l’aide du Knock On, soit avec le bouton à l’arrière – et que je soulève ou pose le téléphone, l’écran a tendance à s’éteindre de suite, comme si l’accélération “forçait” cette action. On peut donc supposer qu’il y a un bug avec les différents capteurs de mouvements…

Autre problème rencontré mais cette fois-ci temporaire : la rotation de l’écran peut parfois cesser de fonctionner. Dans ce cas, arrêter et relancer le téléphone est suffisant. Si cela ne fonctionne pas, certains utilisateurs conseillent d’effectuer un nettoyage du cache… Et si vraiment rien n’y fait, d’effectuer un “factory reset“. La première solution a fonctionné pour moi, heureusement.

On verra si LG compte apporter des corrections.

[Android] Un SMS qui redémarre le smartphone

[Android] Un SMS qui redémarre le smartphone

Voilà un bug qui a été découvert il y a peu mais qui semble exister depuis un moment sur de nombreux smartphones Android. En effet, c’est le site Korben qui a publié l’information à la base ; ont ensuite relayé les sites comme Les Numériques. Il suffit d’envoyer un SMS à votre destinataire avec pour unique contenu le signe “=” ce qui a pour effet d’entrainer – s’il est concerné par ce problème – un soft reboot de son terminal.

Celui-ci parait alors bloqué un moment puis apparait alors le logo de redémarrage. Une fois le système réinitialisé, le code PIN n’est pas demandé à l’utilisateur et on peut de nouveau utiliser le téléphone normalement. Cette faille existe sur les Wiko Stairway, Darkfull, Sublim, Sugar, et Rainbow (*).

Malheureusement il semblerait que des terminaux d’autres marques soient également touchés par cette faille. C’est le cas de certains Alcatel (de la récente gamme One Touch notamment tels que les S’Pop (*) ou M’Pop), Acer (Liquid E2 (*),…) ou même Lenovo. A l’heure actuelle il est difficile de déterminer la cause de ce problème : est-ce dû à certains SoC Mediatek ? Est-ce un problème dans le code du système, selon sa version ? Est-ce lié à l’application qui permet de lire les SMS ?

Tout comme les sites qui ont relayé cette information, nous ne saurions vous en dire plus… Une seule chose à faire : contacter le constructeur de l’appareil si le problème se produit pour savoir si une mise à jour sera déployée.

(*) Les téléphones sont actuellement affectés par ce problème – test à l’appui. Liste complétée par les différents retours d’utilisateurs.

Sources

Korben
Les Numériques

[Android] SwiftKey disponible gratuitement

[Android] SwiftKey disponible gratuitement

Bonne nouvelle ! Alors que le clavier SwiftKey pour Android était payant, celui-ci peut désormais être téléchargé gratuitement sur votre smartphone dès aujourd’hui. Il s’agit là d’un des claviers les plus populaires en guise d’alternative au clavier de base proposé par Google, ce dernier ayant tout de même bien évolué au fil des années.

SwiftKey propose la prédiction de saisie et peut apprendre en synchronisant des données avec plusieurs services comme Facebook ou Gmail (analyse du contenu de vos messages par exemple).

L’application peut être téléchargée sur le Google Play Store en suivant ce lien. Ceux qui ont déjà acheté l’application obtiendront un pack de 10 thèmes, d’une valeur de 5 euros. Étant donné le prix initial, c’est fort généreux. Alors qu’attendez-vous ? Il ne vous reste plus qu’à foncer !

Sources

Clubic

[Astuces] Un QR Code pour partager son Wi-Fi

[Astuces] Un QR Code pour partager son Wi-Fi

C’est Clubic qui nous présente cette “astuce” plutôt intéressante : le service Unitag – il s’agit d’un site web français – permet de créer des QR Code contenant les informations d’un réseau Wi-Fi (SSID, type de cryptage et clé / mot de passe) destiné à être scanné par un appareil tel qu’un smartphone sous iOS (iPhone) ou Android. Rendez-vous directement sur la page unitag.io/qrcode pour effectuer les manipulations.

En résumé, il faut :

  • Choisir le type de QR Code à créer (“Réseau Wi-Fi” dans notre cas).
  • Saisir les informations nécessaires (SSID, mot de passe, etc).
  • Valider : le code est alors créé.
  • Personnaliser le QR Code généré (attention, cela peut rendre difficile le décodage voire impossible s’il contient trop de formes ou autres).
  • Télécharger le résultat sur l’ordinateur et l’imprimer par exemple.
  • Flasher le QR Code sur un appareil compatible (iOS ou Android) avec une application dédiée : le smartphone reconnait qu’il s’agit d’informations pour se connecter à un réseau sans fil et propose dès lors de le rejoindre.

L’article complet : Clubic – Simpl’IT : créer un QR code pour partager son Wi-Fi.

[Actualités] Les grands moments de 2013, Pt. I

[Actualités] Les grands moments de 2013, Pt. I

Et voilà une année de plus qui se termine et qui, comme toujours, a été riche en nouvelles technologies. Cette fois, nous n’avons pas eu à craindre une éventuelle fin du monde, bien qu’en ce moment il semblerait que les éléments soient plutôt déchainés. Une fois n’est pas coutume, nous allons revenir sur les moments qui ont marqué 2013, sans pour autant être totalement exhaustif. On parlera donc de smartphones et de tablettes, de jeux vidéos (en évoquant le concept des Steam Machines et de SteamOS, mais aussi la next-gen), ainsi que de Windows 8.1 et des logiciels qui peuvent vous rendre des services au quotidien.

Smartphones et baladeurs

Les deux principaux acteurs de la téléphonie ont encore frappé fort cette année. D’un côté, Apple nous offre une “mise à jour” de son iPhone, mais le décline en deux modèles : l’iPhone 5S, et le 5C, qui a été baptisé à tort “iPhone Cheap”, à cause de sa coque en polycarbonate et de son prix plutôt élevé. L’iPhone 5S adopte la configuration suivante : puce A7 64 bits, écran Rétina avec une définition de 1136 x 640 pixels (326 ppp), un appareil iSight 8 mpx, et il fonctionne sous iOS 7, qui a été introduit en même temps que la sortie de ces modèles. Le Wi-Fi “n” et le Bluetooth 4.0 sont évidemment présents, mais pas de NFC.

Du côté de son grand concurrent Samsung, on retrouve le fameux Samsung Galaxy S4 GT-I9505, disponible en plusieurs couleurs, avec des caractéristiques très alléchantes (par exemple, un processeur Snapdragon 600 Quad Core cadencé à 1,9 Ghz, un écran Super AMOLED avec une définition “Full HD” 1920×1080, Android 4.2.2 avec possibilité de mise à jour vers la version 4.3, la compatibilité 4G LTE, le NFC, le Bluetooth 4.0, un appareil photo de 13 mpx, etc).

Il existe également une version “mini”, mais qui est différente au niveau des caractéristiques. On retrouve un processeur Qualcomm Snapdragon 400 Dual Core cadencé à 1,7 Ghz, 1 Go de mémoire vive, un écran qHD Super AMOLED, et une capacité de stockage de 8 Go qui peut être étendue grâce au slot microSD. Les performances sont donc légèrement inférieures par rapport à celles du GT-I9505.Samsung en a également profité pour apporter un nouveau design à plusieurs modèles, en lançant la gamme “La Fleur”. La collection regroupe les Galaxy S3, Galaxy S3 Mini, Galaxy S Duos, Galaxy Ace 2 et Galaxy Ace Duos. Les coques arborent tout simplement des motifs floraux.

Google nous rejoue également le même scénario qu’en fin d’année 2012 : avec sa gamme Nexus, il marque encore un grand coup ! En effet, le rapport qualité / prix est tout bonnement intéressant. Toujours fabriqué par LG, il est doté d’une mémoire de stockage de 16 Go, un écran IPS Full HD de 4,95 pouces, un SoC Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à une vitesse de 2,3 ghz, une mémoire vive de 2 Go, un capteur de 8 mpx et une batterie de 2300 mAh. Son écran de qualité et ses performances le placent dans les premiers, surtout que son prix de lancement de 349 euros n’est pas à ignorer. On regrettera sans doute l’autonomie un peu faible et l’absence du slot pour cartes microSD.

Bien entendu, il ne faut pas ignorer le travail effectué par d’autres marques. Par exemple, l’Acer Liquid E2 est un très bon compromis et une très bonne évolution par rapport au premier modèle. La marque française Alcatel a également fait son retour sur le marché de la téléphonie : l’Idol X a passé quelques tests et se classe plutôt bien.

Enfin, il ne faut pas hésiter à regarder du côté des Windows Phone de chez Nokia (ex : le Lumia 1020, ou en entrée de gamme, le Lumia 520), ou même se tourner vers des androphones de marques plus “timides” comme Wiko.Côté baladeurs, rien de bien transcendant. Les annonces se font rare, et le dernier en date à avoir été testé (par Les Numériques) est un Sony Walkman NWZ-E584. Un son propre, 8 Go dédiés au stockage, mais des écouteurs propriétaires. On notera l’autonomie record de 75 heures !

Si vous n’avez pas eu le temps d’offrir l’un de ces bijoux à votre bien aimé(e), alors il est encore temps de vous ruiner à l’occasion de la Saint-Valentin, qui se rapproche.

La carte de la mise à jour

Avec Windows 8.1, il tenait à cœur à la firme de Redmond de corriger ses erreurs, en proposant un lot d’améliorations aux utilisateurs. Rappelez-vous : Windows 8, c’est ce système d’exploitation qui propose à la fois une interface conçue pour les appareils tactiles, mais également une interface classique que l’on manie à la souris et au clavier. Vue comme un “Service Pack” par certains, la version 8.1 – entièrement gratuite – est un nouveau système à part entière. Il s’agit bien d’une mise à jour du noyau, apportant diverses corrections et des évolutions, notamment au niveau de l’architecture des pilotes ou de la virtualisation.

Alors que beaucoup d’internautes espéraient retrouver un vrai menu “démarrer” dans la barre de tâches, il ne s’agit là que d’un moyen pour revenir directement à l’écran d’accueil. Microsoft en a également profité pour apporter des options afin de modifier le comportement de l’écran d’accueil et de la barre des charmes. Les applications telles que Windows Store, Courrier, ou Internet Explorer, ont été mises à jour pour améliorer l’ergonomie générale.

Voir aussi :

Mise à jour matérielle également

Microsoft a également dévoilé deux nouvelles tablettes : la Surface 2 et la Surface 2 Pro. Comme pour les premiers modèles, l’un propose une puce mobile avec Windows RT 8.1, l’autre propose un processeur Intel avec Windows 8.1. Il y a quelques jours, la rupture de stock était annoncée.

Sur la toile…

La sécurité sur internet

On l’a vu tout au long de l’année : il est important de prendre des mesures de précaution lorsqu’on navigue sur internet. Cependant, il est parfois trop tard, et on se retrouve face à des logiciels malveillants qui peuvent engendrer de nombreux soucis. Souvenez-vous du fameux ransonware “gendarmerie” qui vous demande de débourser une certaine somme pour débloquer votre ordinateur.

Mais la sécurité ne se résume pas qu’à se défendre contre ce type d’arnaque. N’hésitez pas à changer vos mots de passe régulièrement pour éviter le vol d’informations sensibles et évitez d’utiliser trop souvent la même combinaison sur différents sites. Méfiez-vous des réseaux sociaux et ne divulguez rien qui pourrait vous porter préjudice. Par exemple, on peut très bien s’exposer en informant ses contacts que l’on part en vacances une semaine, ce qui n’est pas très malin.

Réseaux sociaux côtés en bourse

Après Facebook, Twitter a réussi son entrée. Cependant, l’action continue de diminuer. Investir ou ne pas investir, telle est la question ? Nous ne sommes pas là pour spéculer, ce ne serait pas très sérieux.

De grands hommes disparaissent…

L’informatique et les jeux vidéo ont bien évolué. Et cela, on le doit bien sûr à des hommes et des femmes qui ont travaillé dur. Certains qu’on qualifiera même de génies ! Par exemple, Douglas Engelbart (Oregon, USA), inventa la première souris ! Celle-ci était faite de bois avec deux roues métalliques. Le brevet a été accordé en 1970. Ce pionnier de l’informatique est décédé le 2 juillet, à son domicile.

Le romancier Tom Clancy, décédé le 1er octobre de l’année 2013, a également collaboré avec plusieurs studios pour le développement de jeux vidéos orientés “espionnage”. Ses romans Rainbow Six ont donné naissance à un jeu du même nom. L’auteur du best-seller “Octobre Rouge” avait 66 ans.

Et après?

Nous devons encore parler des jeux vidéo en abordant bien sûr la next-gen ainsi que le concept des Steam Machines, qui est sur la voie d’être bien réel ! En effet, l’OS façon Steam est déjà sorti et les machines sont déjà en test chez certains chanceux. Puis nous en profiterons également pour faire un peu le tour des nouveautés matérielles et nous vous proposerons une liste de logiciels intéressants pour le quotidien. Bon début d’année à tous et à très bientôt !

[Mobile] Samsung Galaxy S4 GT-I9505

[Mobile] Samsung Galaxy S4 GT-I9505

Ca y est, le Samsung Galaxy S4 est à la vente depuis déjà quelques jours. Il arbore un design similaire à celui de son prédécesseur, le S3. Du côté des caractéristiques techniques, il est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 600 quadri-cœur cadencé à 1,9Ghz, de 2 Go de mémoire vive, d’un capteur photo rétro-éclairé de 13 Mégapixels, d’un écran Super AMOLED Full HD de 5” (1920×1080). Ce smartphone est plutôt fin – 7,9 mm – et mesure 136,6 mm en hauteur et 69,8 mm en largeur. Placez l’ancien et le nouveau côte à côte : difficile de voir la différence.

Pour la connectivité, on retrouve le support de la 3G et de la 4G, du HSPA+, du Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac, du Bluetooth 4.0, un port Micro USB 2.0, et la prise en charge du NFC. Il dispose également d’un port microSD/SDHC pour étendre la mémoire disponible. Actuellement, Samsung ne mentionne pas l’existence des modèles 32 et 64 GB, mais cela devrait venir prochainement. Enfin, le smartphone est équipé d’une batterie de 2600 mAh (contre 1 440 mAh pour l’iPhone 5), qui visiblement, selon le test du Journal du Geek, lui permettrait de tenir facilement la journée entière.

Niveau logiciel, c’est Android 4.2.2. Jelly Bean qui est installé, avec la surcouche TouchWiz UI bien connue. Samsung nous propose des fonctionnalités plutôt sympathiques telles que Smart Pause, qui permet de mettre automatiquement une vidéo en pause lorsqu’on détourne le regarde l’écran ; Dual Camera, pour prendre des photos en utilisant les deux capteurs (avant et arrière) en même temps ; ChatOn, une nouvelle application de messagerie avec partage de l’écran ; un tout nouveau traducteur texte et voix, qui pourra se rendre utile pour les voyageurs ; et encore bien d’autres…

Petite remarque intéressante : Gizmodo nous signale que sur la version 16 GB, il n’en resterait environ que 9 restants. Cela est sans aucun doute dû aux nombreuses applications pré-installées sur le système. Il faudra peut-être investir dans une carte mémoire ; heureusement, ces dernières sont peu couteuses !

Sachez qu’il est d’ores et déjà disponible à 649 euros, nu, sur le site de vente en ligne “Amazon”. En Belgique, l’opérateur Proximus le propose en précommande à 699 euros sans abonnement – en noir ou en blanc – et offre un kit d’accessoires si on effectue l’achat sur le web. Sachez que Mobistar propose exactement la même chose, au même prix.

Sources

Android
Clubic
Gizmodo
Le Journal du Geek
Le Monde
Samsung Mobile

[WD18] TDF Technique @ Bruxelles

[WD18] TDF Technique @ Bruxelles

Comme chaque année, la société PC SOFT organise ce qu’on appelle le “Tour de France Technique” et passe à Bruxelles, où plutôt à Braine l’Alleud, afin de présenter sa nouvelle version. En général, il a lieu deux fois l’année, une fois quand le produit est sur le point de sortir, et la fois suivante lorsqu’il est déjà sur le marché avec une ou deux mises à jour à télécharger.

Le principe de cette “conférence” de 4 heures est très simple : mettre en avant WinDev et ses nouvelles fonctionnalités avec des exemples concrets. Un support de cours complet sur DVD est fourni à l’accueil, avec tous les exemples et les composants détaillés pendant la session.

Comme toujours, avant de prendre place dans la salle, distribution de goodies pour tous. Cette fois-ci, nous avons reçu un stylo plutôt étrange, avec des yeux en plastique qui tournent dès qu’on les agite, mais aussi un thermo, et enfin un t-shirt WD18. Nous recevons également un sac pour y ranger la farde, le bloc-notes, les publicités, et tous les objets reçus par la suite.

Tout le monde est installé, on peut commencer. Pour ne pas changer, une interview d’un client utilisant le produit de PC SOFT, est diffusée. Cette fois, c’est le patron d’Intersport qui s’y est collé. Gros coup marketing : c’est peut-être l’un des principaux défauts du TDF, en plus des nombreux silences et d’une impression de “récitation par cœur”.

Malgré le fait que nous n’utilisons pas la dernière version de l’AGL, c’est avec plaisir que je découvre certaines fonctionnalités, qui sont clairement plus explicites lorsqu’elles sont accompagnées d’exemples. La première qui me vient à l’esprit : l’apparition du ruban, comme dans les applications récentes de Microsoft. Les options paraissent plus clair, le tout parait moins fouillis que lorsqu’on utilise les barres d’outils. On retrouve donc cinq onglets permanents, et d’autres contextuels (comme dans Word, lorsqu’on sélectionne un tableau, un onglet supplémentaire apparait pour le gérer). Pour ceux qui n’aiment pas le changement, on peut repasser aisément à l’ancienne configuration.

La recherche dans l’éditeur s’est améliorée : plus claire, plus intuitive, et la possibilité d’affiner les résultats selon plusieurs critères. Les occurrences sont regroupées par type d’élément pour s’y retrouver plus facilement. Différents modes de recherche (texte, expression régulière), sont regroupées dans un menu du volet. Mieux encore : il est possible d’ouvrir jusqu’à cinq volets de recherche différents.

Le champ plébiscité par tous est arrivé : le tableau croisé dynamique (cube rOlap). Sur base de tables de votre base de données, vous pouvez créer avec l’assistant, en quelques clics, un superbe tableau dynamique, en gérant les données en ligne, en colonne, ainsi que le nombre d’éléments traités. Ensuite, les FAA (“Fonctionnalités Avancées de l’Application”) permettront aux utilisateurs de modifier l’affichage à leur guise ou d’exporter le tout en Excel. A noter que des nouvelles fonctions WLangage ont fait leur apparition afin de gérer la création, la mise à jour et la sauvegarde.

Peu de temps après, présentation du fameux “PCSCloud”, un service “dans les nuages”, payant en fonction de vos besoins, personnalisable à souhait (nombre de processeurs utilisés, puissance, mémoire, etc), sur lequel vous hébergez des sites développés en WebDev, mais aussi des Web Services ou vos fichiers d’installation et de mises à jour d’applications, destinés aux clients. Pour plus de détails, rendez-vous sur le portail PCSCloud.

Ensuite, démonstration rapide de relooking dans WebDev. Comment transformer rapidement un site en modifiant le modèle de pages, les styles CSS3 via la “fenêtre aux 7 onglets”, les menus, en rajoutant des popups, etc. Le résultat est assez impressionnant et visuellement parlant, ça donne franchement bien.

Aujourd’hui, les périphériques mobiles étaient clairement mis en avant (en plus du fameux Windows 8). Tablettes, smartphones, et même une montre Sony fonctionnant sous Android. Création d’une application simple sous Android en 3 minutes 15, présentation des nouveaux champs et des améliorations d’anciens, démonstration d’applications fonctionnant sous Windows Phone 8.

Difficile de continuer à tout vous citer… Parmi les autres sujets, il y a eu en vrac : des améliorations du WLangage (nouvelles fonctions, nouveaux types de variables, etc), la réplication de données d’un serveur HFSQL à un autre, le concept de bases de données “Big Data”, le concept – pas nouveau – de versioning en utilisant le GDS (“Gestionnaire De Sources”), l’utilisation d’API externes et de SDK, comme Kinect, pour créer, par exemple, des applications réagissant aux mouvements du visage. Nous avons également eu droit au fameux jeu “Trouvez le bug”, au cours duquel il était possible de remporter un T-Shirt supplémentaire… J’en ai eu un, youpie !

Pour conclure, une petite mise en scène plutôt comique, et le tirage au sort, qui ne m’a pas été favorable. Peut-être pour une prochaine fois ? Le gros lot était une mini-chaine Philips avec dock iPhone ! Un très bel objet…