Étiquette : Mobilité

Vincent Lecomte
[Dossier] Limiter la publicité affichée dans les applications Xiaomi

[Dossier] Limiter la publicité affichée dans les applications Xiaomi

Depuis septembre 2018, Xiaomi passe par de la publicité intégrée aux applications de sa surcouche MIUI. En essayant de vendre ses produits au plus près du coût de fabrication, elle met également à disposition son propre magasin d’applications mais aussi d’autres services afin de générer des marges. Et les annonces publicitaires en font malheureusement partie.

Ce dossier a pour but de vous aider à limiter la publicité affichée dans les applications proposées par Xiaomi. Cependant, cela ne désactivera pas les annonces à 100% mais permettra de vous en débarrasser d’un certain nombre.

Limiter la publicité affichée sous MIUI 12

Il existe un service pour lequel on peut révoquer les autorisations accordées. Il s’agit du service msa, signifiant MIUI System Ads.

  • Rendez-vous dans les Paramètres, ensuite choisissez Mots de passe & Sécurité.
  • Choisissez alors l’option Autorisation & révocation.
  • Dans la liste affichée, localisez msa puis basculez le paramètre vers Off.
  • Confirmez la révocation lorsque le popup s’affiche.

limiter publicité Xiaomi

Pour une raison inconnue il est possible que l’opération échoue. Réessayez directement de désactiver le service si une erreur se produit.

Désactiver les publicités personnalisées

Afin de limiter l’affichage de publicités personnalisées sur base d’informations à votre sujet, il existe aussi une option à désactiver dans les paramètres.

  • Rendez-vous à nouveau dans la catégorie Mots de passe & Sécurité.
  • Choisissez cette fois l’option Confidentialité.
  • De nouvelles options s’affichent : défilez jusqu’à l’élément Services publicitaires.
  • Désactivez ensuite les Recommandations de publicités personnalisées.

limiter publicité Xiaomi

En bonus, si vous souhaitez limiter l’envoi de données vous concernant, vous pouvez désactiver le programme d’expérience utilisateur et l’envoi des données de diagnostic qui sont transmises quand un problème se produit (crash d’application par exemple).

Désactiver les notifications

Pour certaines applications, vous pouvez en désactiver les notifications.

  • Rendez-vous dans les Paramètres puis dans Notifications & Centre de contrôle.
  • Choisissez ensuite Notifications d’applications.
  • Désactivez les notifications pour les applications telles que Musique, Mi Vidéo, Gestionnaire de fichiers. Si des notifications gênantes s’affichent pour d’autres applications dans la liste, n’hésitez pas à répéter l’opération pour celles-ci.

Désactiver les recommandations

Des recommandations sous forme de publicité peuvent apparaitre dans les applications. La première concernée est l’utilitaire Sécurité.

  • Ouvrez l’application, ensuite allez dans les paramètres de celle-ci.
  • Dans la première liste d’options proposée, défilez jusqu’en bas puis basculez l’interrupteur Recevoir des recommandations sur Off.
  • Sous le libellé Paramètres des fonctions, entrez dans chacune des sous-catégories. Vous trouverez le même interrupteur à basculer sur Off.

Rendez-vous ensuite dans l’application Thèmes.

  • Appuyez sur l’icône de votre profil, en bas à droite.
  • Dans la liste choisissez l’option Paramètres.
  • Basculez l’interrupteur Recommandations personnalisées sur Off.

Ce type de manipulation devra être répété, par exemple dans le gestionnaire de fichiers, Mi Vidéo ou le navigateur Mi, en fonction de leur version.

Ces opérations supplémentaires devraient donc limiter fortement la publicité affichée dans les applications fournies par Xiaomi.

Et sur les anciennes versions de MIUI?

Sur des versions plus anciennes de la surcouche, certains paramètres ne sont peut-être pas dans l’une des catégories mentionnées dans ce dossier. Par exemple, l’option Autorisation & révocation peut se retrouver dans la catégorie Paramètres supplémentaires de la gestion des paramètres de votre smartphone.

Il faudra donc un peu fouiller…

Sources

[Divers] Des routes pour recharger son véhicule?

[Divers] Des routes pour recharger son véhicule?

C’est en tout cas un projet qui est actuellement en cours en Angleterre, lancé par la société Highways England. Le but ? Recharger la voiture pendant qu’elle roule ! D’ici fin 2015 / début 2016 la société souhaiterait mettre en place un test sur quelques routes peu fréquentées. Cette phase de test durera 18 mois et permettra de déterminer s’il est possible d’aller plus loin en exploitant des axes fréquemment utilisés.

Concrètement la recharge se ferait alors par induction à l’aide de câbles et de bobines situées sous la chaussée. Cela permettrait donc d’augmenter, si cela fonctionne, l’autonomie des véhicules électriques qui peinent souvent à atteindre 400 km en une seule charge.

Sources

Consoglobe
L’express

[Astuces] Un QR Code pour partager son Wi-Fi

[Astuces] Un QR Code pour partager son Wi-Fi

C’est Clubic qui nous présente cette “astuce” plutôt intéressante : le service Unitag – il s’agit d’un site web français – permet de créer des QR Code contenant les informations d’un réseau Wi-Fi (SSID, type de cryptage et clé / mot de passe) destiné à être scanné par un appareil tel qu’un smartphone sous iOS (iPhone) ou Android. Rendez-vous directement sur la page unitag.io/qrcode pour effectuer les manipulations.

En résumé, il faut :

  • Choisir le type de QR Code à créer (“Réseau Wi-Fi” dans notre cas).
  • Saisir les informations nécessaires (SSID, mot de passe, etc).
  • Valider : le code est alors créé.
  • Personnaliser le QR Code généré (attention, cela peut rendre difficile le décodage voire impossible s’il contient trop de formes ou autres).
  • Télécharger le résultat sur l’ordinateur et l’imprimer par exemple.
  • Flasher le QR Code sur un appareil compatible (iOS ou Android) avec une application dédiée : le smartphone reconnait qu’il s’agit d’informations pour se connecter à un réseau sans fil et propose dès lors de le rejoindre.

L’article complet : Clubic – Simpl’IT : créer un QR code pour partager son Wi-Fi.

[Actualités] Google annonce “Project Loon”

[Actualités] Google annonce “Project Loon”

Ce n’est pas vraiment une nouveauté, surtout pour la Nouvelle-Zélande qui a été choisie pour effectuer les premiers tests, mais Google compte bien lancer son futur projet – Project Loon – afin de permettre d’obtenir un accès à internet dans des zones où le câblage ne permet pas d’en profiter comme il se doit. Après les surprenantes Google Glasses, nous ne sommes évidemment plus au bout de nos surprises !

Concrètement, des ballons gonflés à l’hélium graviteraient à 20 kilomètres du sol – dans la stratosphère –, embarquant l’équipement permettant d’émettre des ondes au sol ainsi qu’aux différents autres ballons à proximité. Google indique avoir développé des algorithmes afin de les maintenir dans les zones adéquates, en les faisant changer de courant. C’est ce qu’on peut lire sur la page du projet.

Il suffirait alors de placer, à l’extérieur du bâtiment, une antenne spécifiquement conçue pour communiquer avec ces mêmes ballons, afin d’obtenir une connexion ! Début juin, dans la région de Canterbury, en Nouvelle-Zélande, et plus précisément à Christchurch, 30 ballons auraient été envoyés pour un petit groupe de testeurs. Google se dit très confiant, et voudrait vraiment pouvoir offrir un accès internet fiable par l’intermédiaire de cette méthode, ce pour les smartphones, tablettes ainsi que la maison.

Il s’agit là d’un projet très intéressant et réellement bluffant. Nous n’en connaissons bien évidemment pas le cout. Nous vous invitons cependant à parcourir le site officiel, accessible depuis les sources ci-dessous, afin d’en apprendre davantage et de vous tenir au courant (le jeu de mot est bien choisi).

Sources

Google Project Loon
Reuters

[Mobile] Samsung Galaxy S4 GT-I9505

[Mobile] Samsung Galaxy S4 GT-I9505

Ca y est, le Samsung Galaxy S4 est à la vente depuis déjà quelques jours. Il arbore un design similaire à celui de son prédécesseur, le S3. Du côté des caractéristiques techniques, il est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 600 quadri-cœur cadencé à 1,9Ghz, de 2 Go de mémoire vive, d’un capteur photo rétro-éclairé de 13 Mégapixels, d’un écran Super AMOLED Full HD de 5” (1920×1080). Ce smartphone est plutôt fin – 7,9 mm – et mesure 136,6 mm en hauteur et 69,8 mm en largeur. Placez l’ancien et le nouveau côte à côte : difficile de voir la différence.

Pour la connectivité, on retrouve le support de la 3G et de la 4G, du HSPA+, du Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac, du Bluetooth 4.0, un port Micro USB 2.0, et la prise en charge du NFC. Il dispose également d’un port microSD/SDHC pour étendre la mémoire disponible. Actuellement, Samsung ne mentionne pas l’existence des modèles 32 et 64 GB, mais cela devrait venir prochainement. Enfin, le smartphone est équipé d’une batterie de 2600 mAh (contre 1 440 mAh pour l’iPhone 5), qui visiblement, selon le test du Journal du Geek, lui permettrait de tenir facilement la journée entière.

Niveau logiciel, c’est Android 4.2.2. Jelly Bean qui est installé, avec la surcouche TouchWiz UI bien connue. Samsung nous propose des fonctionnalités plutôt sympathiques telles que Smart Pause, qui permet de mettre automatiquement une vidéo en pause lorsqu’on détourne le regarde l’écran ; Dual Camera, pour prendre des photos en utilisant les deux capteurs (avant et arrière) en même temps ; ChatOn, une nouvelle application de messagerie avec partage de l’écran ; un tout nouveau traducteur texte et voix, qui pourra se rendre utile pour les voyageurs ; et encore bien d’autres…

Petite remarque intéressante : Gizmodo nous signale que sur la version 16 GB, il n’en resterait environ que 9 restants. Cela est sans aucun doute dû aux nombreuses applications pré-installées sur le système. Il faudra peut-être investir dans une carte mémoire ; heureusement, ces dernières sont peu couteuses !

Sachez qu’il est d’ores et déjà disponible à 649 euros, nu, sur le site de vente en ligne “Amazon”. En Belgique, l’opérateur Proximus le propose en précommande à 699 euros sans abonnement – en noir ou en blanc – et offre un kit d’accessoires si on effectue l’achat sur le web. Sachez que Mobistar propose exactement la même chose, au même prix.

Sources

Android
Clubic
Gizmodo
Le Journal du Geek
Le Monde
Samsung Mobile